Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Droit: débouchés

Les diplômés en droit travaillent le plus souvent dans une étude d’avocats, un cabinet de notaires, au tribunal ou dans le secteur privé. Selon la fonction qu’ils souhaitent exercer, ils doivent suivre une formation supplémentaire.

Domaines d’activité

Les études en droit sont comparables à une formation professionnelle. Beaucoup de juristes suivent le chemin classique, après leurs études, et font un stage de un à deux ans auprès d’un tribunal ou dans une étude d’avocats afin d’obtenir le brevet cantonal d’avocat.
Une partie des diplômés en droit entrent toutefois directement dans la vie active sans le brevet, par exemple dans l’administration ou dans le secteur privé des prestations de services. Ils peuvent également travailler dans la police, les banques et les assurances, le commerce et l’industrie, les associations et organisations, l’administration publique, le service diplomatique, la recherche et l’enseignement académiques. Ils peuvent aussi s’occuper de tâches qui sont plus éloignées de leurs connaissances juridiques. Ils sont recherchés pour leur capacité de réflexion et leur esprit logique.

Etude d’avocats

Pour travailler dans une étude d’avocats, il faut avoir obtenu le brevet d’avocat. Quelques exemples de cas dont s’occupent les avocats: divorces, règlement d’une vente d’entreprise, défense d’un voleur, soupçon de fraude fiscale, etc. L’activité dans une étude d’avocats conduit souvent à une spécialisation dans un domaine précis (droit pénal, droit civil, droit du commerce, etc.).

Notariat

L’activité de notaire demande également une formation complémentaire (conditions différentes selon les cantons) après les études en droit. Une formation achevée donne le droit d’établir des documents officiels et d’en garantir l’authenticité, et ce dans différents domaines: modifications cadastrales, répartitions d’héritage ou encore rédaction de contrats font partie des domaines principaux d’intervention des notaires.

Tribunal

Au tribunal, les juristes ont diverses fonctions. Les juges cherchent des solutions lors de procès et de négociations, en cas de conflits entre entreprises ou entre personnes, ainsi que dans de nombreuses autres situations. Les juges sont soutenus par des greffiers, qui rédigent le protocole des pourparlers et qui sont responsables du travail préparatoire et de finition juridique des attendus du jugement.
Dans les tribunaux pénaux travaillent des juges spécialisés, tels que les juges d’instruction. Ceux-ci mènent les auditions des accusés et rassemblent les preuves.

Recherche et enseignement

Les postes d’assistanat à l’université permettent aux diplômés en droit d’approfondir un domaine et de rédiger une thèse de doctorat. Après celle-ci, ils continuent en général leur carrière en dehors de l’université.
Celui ou celle qui souhaite approfondir les questions juridiques et transmettre ses connaissances aux étudiants peut faire une carrière de professeur à l’université. En plus des qualités professionnelles, il faut alors avoir des compétences didactiques. En accomplissant une formation complémentaire à la haute école pédagogique, les juristes peuvent aussi enseigner au secondaire I et II.

Prestations de services privées, commerce, industrie

Les banques, les assurances et les sociétés fiduciaires sont des domaines d’activités attractifs pour celui ou celle qui a fait des études de droit. Dans ces domaines, la spécialisation se fait en emploi; les activités organisationnelles ou des fonctions dirigeantes prennent souvent le pas sur les activités juridiques proprement dites.
Le commerce et l’industrie offrent également des possibilités d’emploi variées dans le conseil juridique, dans le domaine des contrats ou dans la gestion d’entreprise par exemple.

Associations et organisations

Les associations et les syndicats, les œuvres d’entraide ou les organisations internationales constituent un autre débouché pour les diplômés en droit. Ces domaines leur permettent aussi de défendre leurs convictions politiques et idéologiques.

Administration publique

Dans l’administration publique, il existe différentes possibilités d’emploi pour les juristes, en fonction de leur domaine d’intérêt ou de leur spécialisation, par exemple dans les départements ou offices municipaux, cantonaux ou fédéraux de la justice, des finances, de la santé, des travaux publics, etc.

Service diplomatique

Dans ce domaine, les tâches principales des diplômés en droit sont l’entretien des relations entre la Suisse et d’autres pays ainsi que l’observation des événements politiques. En tant que diplomates, ils occupent des fonctions de représentation et d’information et participent à l’aide juridique internationale.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch