Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Travaux de maintenance: En raison des travaux de maintenance sur les serveurs d’orientation.ch, il faut s'attendre à des interruptions le mercredi 14 novembre entre 18h00 et 21h00.

Sociologie, sciences sociales: débouchés

Seuls quelques emplois dans l’enseignement et la recherche au sein des universités ou dans certaines institutions privées sont réservés aux diplômés de sociologie et des sciences sociales.

Domaines d’activité

Les études en sociologie et en sciences sociales, qui permettent d’acquérir la capacité à travailler de manière autonome et des connaissances méthodologiques propres à ces domaines, donnent accès à un large éventail de professions.

Des sociologues, mais pas des assistants sociaux

Les diplômés en sociologie et en sciences sociales étudient et analysent des phénomènes ou problèmes sociaux, puis proposent des conclusions qu’ils rédigent ou expliquent dans un langage clair et accessible. Ils ne font donc pas le même travail que les travailleurs ou assistants sociaux et ne prodiguent pas de conseils ni n’accompagnent des personnes confrontées à des problèmes sociaux.

Se préparer à la vie professionnelle durant les études

Etant donné que les filières d’études en sociologie et en sciences sociales ne débouchent pas sur une profession déterminée, les diplômés se retrouvent en compétition avec d’autres diplômés universitaires (notamment des diplômés en science politique ou en sciences de la communication et des médias, voire des personnes sans formation universitaire). Il est donc important d’acquérir, déjà pendant les études, des connaissances et un savoir-faire professionnels et de développer son réseau de relations. En outre, il faut noter que le choix des disciplines, l’orientation des études, les stages, ainsi que des connaissances approfondies en méthodologie peuvent être déterminants pour décrocher un emploi.
En tant que généralistes, les diplômés en sociologie et en sciences sociales trouvent aussi des emplois dans des domaines d’activités très divers, qui ne sont pas directement liés à leur domaine d’études.

Enseignement et recherche

Plusieurs diplômés travaillent, surtout au début de leur carrière professionnelle, comme assistants ou collaborateurs scientifiques au sein des universités. Ils accompagnent les étudiants, donnent certains cours, assument des tâches administratives et de bibliothèque, collaborent à des projets de recherche ou rédigent une thèse de doctorat.
Lorsqu’ils travaillent au sein d’instituts de recherche en sociologie appliquée, ils analysent des problèmes sociaux et élaborent des catalogues de mesures en rapport avec des sujets tels que les chômeurs en fin de droit, l’addiction à l’alcool en fonction de l’âge, la mobilité des handicapés, etc.

Statistiques et études de marchés

Les diplômés en sociologie et en sciences sociales peuvent notamment travailler comme collaborateurs scientifiques ou comme responsables de projets dans le domaine des statistiques, par exemple à l’Office fédéral de la statistique ou pour des services de statistiques cantonaux ou communaux. Leurs activités consistent alors à élaborer des questionnaires et des sondages, à recueillir des données, à les analyser et les interpréter, à rédiger des publications et à fournir des conseils. Les enquêtes qu’ils mènent portent sur des sujets et questions de société comme la formation, la criminalité, la santé, la vie professionnelle, le marché de l’emploi, les minorités, les technologies de la communication et de l’information, etc.
Les méthodes des sciences sociales, avant tout les analyses statistiques et les techniques d’interview, sont aussi utilisées dans les études de marché. En règle générale, il s’agit de mesurer la satisfaction de la clientèle à l’égard de la qualité, du conseil et des conditions de livraison d’un produit déterminé. Les diplômés en sociologie et en sciences sociales peuvent ainsi trouver des emplois dans des sociétés spécialisées dans les études de marché ou des instituts de sondage, mais aussi dans des banques et des assurances ayant leur propre département de marketing.

Autres débouchés

Les spécialistes en sciences de la société sont souvent chargés, aujourd’hui, d’activités de communication, de transmission et de médiation. Ils ont appris à aborder des problèmes divers sous différents angles (social, ethnique, religieux, psychologique, économique ou autre), et trouvent des emplois dans l’administration ou dans des institutions étatiques, dans des institutions sociales ou du domaine de la santé, dans des organisations et associations à but non lucratif, dans les médias, dans la formation des adultes, dans les domaines des ressources humaines, du marketing, des relations publiques, etc. Les connaissances en sciences sociales trouvent en effet leur application partout où une certaine sensibilité est requise pour aborder des questions de société et de relations humaines.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch