Accueil myOrientation

Me conna�tre - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualit�s requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - �cole - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Pr�paration - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Sociologie, sciences sociales, études genre: débouchés

Les détenteurs de ces titres trouvent des emplois dans la recherche, dans des instituts de recherche ou dans le secteur public. D’autres possibilités existent dans d’autres domaines.

Domaines d’activité

Les diplômés et les diplômées en sociologie et en sciences sociales et les chercheurs en études genre examinent et analysent les questions et les problèmes sociaux, développent des solutions et les communiquent de manière compréhensible. Ils connaissent les méthodes de travail en sciences sociales, en particulier la récolte et l’évaluation de données, et comme les autres diplômés des sciences humaines et sociales, ils possèdent des compétences et des aptitudes professionnelles généralistes. Ils savent notamment traiter les informations des publications scientifiques. Leurs compétences variées leur donnent accès à un large éventail de professions.

Analyse des phénomènes sociaux

Les diplômés en sociologie, en sciences sociales et en études genre étudient et analysent des phénomènes ou problèmes sociaux, puis proposent des conclusions qu’ils rédigent ou expliquent dans un langage clair et accessible. Ils ne font donc pas le même travail que les travailleurs ou assistants sociaux et ne prodiguent pas de conseils ni n’accompagnent des personnes confrontées à des problèmes sociaux.

Se préparer à la vie professionnelle durant les études

Etant donné que les filières d’études en sociologie, en sciences sociales et en études genre ne débouchent pas sur une profession déterminée, les diplômés et les diplômées se retrouvent en compétition avec d’autres universitaires (notamment des sciences politiques ou des sciences de la communication et des médias, voire des personnes sans formation universitaire). Il est donc important d’acquérir, déjà pendant les études, des connaissances et un savoir-faire professionnels et de développer son réseau de relations. En outre, il faut noter que le choix des disciplines, l’orientation des études, les stages, des connaissances approfondies en méthodologie et la maîtrise des langues étrangères peuvent être déterminants pour décrocher un emploi.

Enseignement et recherche

Plusieurs diplômés et diplômées travaillent, surtout au début de leur carrière professionnelle, comme assistants ou collaborateurs scientifiques au sein des universités. Ils accompagnent les étudiants, donnent certains cours, assument des tâches administratives et de bibliothèque, collaborent à des projets de recherche ou rédigent une thèse de doctorat.

Statistiques et études de marchés

Les diplômés en sociologie et en sciences sociales peuvent notamment travailler comme collaborateurs scientifiques ou comme responsables de projets dans le domaine des statistiques, par exemple à l’Office fédéral de la statistique ou pour des services de statistiques cantonaux ou communaux. Leurs activités consistent alors à élaborer des questionnaires et des sondages, à recueillir des données, à les analyser et à les interpréter. Les enquêtes qu’ils mènent portent sur des sujets et questions de société comme la formation, la criminalité, la santé, la vie professionnelle, le marché de l’emploi, les minorités ou encore les technologies de la communication et de l’information.

Études genre

Les diplômés et les diplômées en études genre trouvent souvent un poste dans l’administration publique ou auprès d’organisation en faveur de l’égalité des sexes. On peut trouver des emplois dans le domaine de l’égalité des chances, dans la promotion des carrières féminines, dans les ressources humaines, dans le travail social orienté vers un genre spécifique ou dans la formation des adultes et des enseignants. Il faut toutefois noter que le nombre d’emplois dans ce domaine est restreint.

Secteur privé

Les méthodes des sciences sociales, avant tout les analyses statistiques et les techniques d’interview, sont aussi utilisées dans les études de marché. En règle générale, il s’agit de mesurer la satisfaction de la clientèle à l’égard de la qualité, du conseil et des conditions de livraison d’un produit déterminé. Les diplômés en sociologie et en sciences sociales peuvent ainsi trouver des emplois dans des sociétés spécialisées dans les études de marché ou des instituts de sondage, mais aussi dans des banques et des assurances ayant leur propre département de marketing.

Ils peuvent également trouver des emplois dans des instituts privés de recherche sociale, qui analysent des problématiques sociales, notamment pour le secteur public, et proposent des actions possibles.

Autres débouchés

Il est possible de trouver un emploi dans les médias, les ressources humaines, la coopération au développement, les institutions sociales et les services de santé par exemple. Il existe d’autres champs d’activité pour les diplômés et les diplômées en sciences sociales: ils peuvent, en tant que responsables pour la «formation de base» dans le cadre de la coopération au développement, élaborer des stratégies pour le système éducatif d’un pays. Ils peuvent également réaliser des études sur l’insertion sociale et professionnelle de personnes atteintes de telle ou telle maladie particulière. Ils peuvent aussi être responsables du réseautage et de la coordination avec d’autres institutions dans une association de prévention contre l’alcoolisme par exemple.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch