?global_aria_skip_link_title?

Soins infirmiers, sciences infirmières

La promotion et le maintien de la santé sont au cœur des filières en soins infirmiers et en sciences infirmières. Pour améliorer les prestations de soins, il faut évaluer et développer en permanence les modèles de prise en charge et les stratégies thérapeutiques.

Spécialité

Mise en place d'un tensiomètre sur le bras d'un patient alité
Soins © canstockphoto

Les soins infirmiers sont centrés sur l'être humain, avec ses besoins physiques, psychiques, socioculturels et spirituels. Cette discipline comprend de la recherche mais elle est surtout axée sur la pratique. Les infirmiers et infirmières accompagnent et prennent en charge des personnes de tous âges dans des situations parfois complexes qui vont de la maladie aiguë ou de longue durée à la fin de vie (soins palliatifs) en passant par la convalescence et la réadaptation. Ils évaluent les besoins des patients et établissent des plans de soins qu'ils exécutent ensuite. L'assurance qualité ainsi que l'évaluation et l'optimisation des prestations de soins font aussi partie de leurs tâches.

Mise en place d'un tensiomètre sur le bras d'un patient alité

Soins © canstockphoto

Alors que les soins infirmiers mettent l’accent sur la prise en charge directe des patients, les sciences infirmières se concentrent elles sur la recherche en soins. Mais il y a de nombreux échanges entre les deux disciplines. En sciences infirmières, l'objectif est d'évaluer des mesures de soins et de développer de nouveaux modèles et stratégies dans le domaine des soins. Parmi les thèmes importants de ce champ d'études figurent la prise en charge ciblée de personnes souffrant de maladies complexes ou chroniques (pratique infirmière avancée), les méthodes d’assurance qualité, l’amélioration de la sécurité des patients, ainsi que la prise en considération de la pression sur les coûts dans l’élaboration de mesures de soins efficaces.

Études

Bachelor en soins infirmiers

Le bachelor en soins infirmiers est proposé dans les hautes écoles spécialisées. Le programme comprend des enseignements dans les domaines suivants:

  • fondamentaux de la science infirmière tels que: fondements historiques, débats actuels dans la discipline, savoirs infirmiers;
  • sciences de la santé: anatomie, physiologie, physiopathologie, pharmacologie;
  • sciences humaines: par exemple psychologie, droit, éthique;
  • habiletés cliniques: techniques de soins, examen clinique, communication;
  • démarches, méthodes et outils professionnels: par exemple terminologie, promotion de la santé, modèles d'analyse, collaboration interprofessionnelle;
  • recherche: méthodes, statistiques, anglais scientifique, etc.

Les périodes de formation théorique à l'école alternent avec des périodes de stage pratique de plusieurs semaines dans différents secteurs des soins infirmiers. Le cursus dure entre deux et quatre ans à plein temps en fonction de la formation antérieure. Le diplôme est professionnalisant.

Masters en soins infirmiers et en sciences infirmières

Les masters en soins infirmiers et en sciences infirmières permettent d’approfondir et d’élargir les compétences spécialisées et méthodologiques. Ces formations sont proposées aussi bien par les hautes écoles spécialisées que par les hautes écoles universitaires. Elles préparent à exercer en tant qu’infirmier ou infirmière en pratique avancée ou à rejoindre la recherche en soins infirmiers. L’intitulé du master («soins infirmiers» ou «sciences infirmières») joue un rôle secondaire: les deux préparent à une activité dans le domaine des sciences infirmières. Toutefois, les thématiques abordées et les spécialisations proposées varient d'une haute école à l'autre, c’est pourquoi il est recommandé de se renseigner précisément sur chaque offre d'études et de les comparer.

Généralement, le cursus porte sur les méthodes de recherche qualitatives et quantitatives, les statistiques, l'écriture scientifique, la pratique avancée, l’éthique, le leadership, la gestion de projet ou encore la communication interprofessionnelle. Le programme aborde autant la théorie scientifique que sa mise en pratique et sur la réflexion autour de différents concepts.

La plupart des masters peuvent être suivis en cours d’emploi. En fonction du cursus, des stages pratiques sont inclus dans la formation.

J.K., 3e semestre en soins infirmiers, Haute école des sciences appliquées de Zurich

«Le stage pratique à l’hôpital a été le temps fort de mes études.»

Exigences

Pour faire des études en soins infirmiers, de bonnes connaissances préalables dans les matières des sciences naturelles constituent un atout, de même que la maîtrise de l’anglais, une partie de la littérature spécialisée étant rédigée dans cette langue. Pour exercer cette profession, il est important d’être en bonne santé, de faire preuve de résistance au stress et d'aisance dans les contacts. Il faut aussi savoir communiquer, travailler en équipe et apprécier la collaboration interdisciplinaire. Il est tout aussi important d’avoir un sens aigu des responsabilités et d'être capable de se remettre en question.

Dans le domaine des sciences infirmières, il faut avoir un esprit analytique, aimer résoudre des problèmes, être autonome, responsable et à même de gérer une équipe.

Exigences supplémentaires

Avant d’entamer un bachelor, les candidates et candidats sans expérience professionnelle dans le domaine de la santé doivent faire un stage pratique qui dure entre deux et douze mois selon l'institution de formation. Dans la plupart des hautes écoles spécialisées, l’admission définitive dépend de la réussite d'un test d’aptitude payant.

Pour être admis en master, il faut généralement avoir obtenu préalablement un bachelor en soins infirmiers. Souvent, il est aussi demandé de justifier d’une expérience pratique supplémentaire. Pour des informations détaillées sur les conditions d’admission, se référer aux pages des filières d’études (ci-dessous) et aux sites web des hautes écoles.

Thèmes de recherche

Voici des exemples de sujets de recherche dans le domaine des soins:

  • Évaluation de la douleur chez les personnes cérébrolésées non-communicantes aux soins intensifs
  • Strategia contro la penuria di personale specializzato in ambito sanitario
  • Work-related stress among health professionals in Switzerland
  • Pflegegeleitete Versorgungsmodelle in Schweizer Pflegeinstitutionen

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Filières d'études

Hautes écoles spécialisées

Fachhochschule Ostschweiz (FHO)

Hochschule für Angewandte Wissenschaften St.Gallen FHS

Fachhochschule Südschweiz (SUPSI)

Departement für Betriebsökonomie, Gesundheit und Soziale Arbeit

Haute école spécialisée bernoise (HESB)

Département Santé

Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO)

Haute école Arc > HE-Arc Santé
HES-SO Fribourg > Haute école de santé Fribourg HEdS-FR
HES-SO Genève > Haute école de santé HEdS-GE
HES-SO Valais-Wallis > Haute École de Santé HEdS
Haute école de santé Vaud HESAV
Institut et Haute École de la Santé - La Source
HES-SO Master

Zürcher Fachhochschule (ZFH)

Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften ZHAW

Kalaidos Fachhochschule (FH KAL)

Careum Hochschule Gesundheit


Hautes écoles universitaires

Champs d'activité

Les infirmiers et infirmières travaillent dans différents types d'institutions: hôpitaux, établissements médico-sociaux, services de soins à domicile, écoles, administrations, organisations humanitaires, etc. En règle générale, ils exercent leur activité comme salariés, mais ils peuvent aussi le faire à titre indépendant ou dans un collectif médical. Les spécialistes en sciences infirmières travaillent dans les mêmes institutions, mais ils occupent des postes avec plus de responsabilités (pratique infirmière avancée, management, conduite). Ils peuvent également s'orienter vers la recherche, l'enseignement ou le conseil.



orientation.ch