Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Sciences de l'information

Les sciences de l’information traitent de l’organisation et de la transmission d’informations et de savoirs. Ceux-ci prennent de nombreuses formes: dossiers d’archives, rapports d’une administration, documents d’une bibliothèque ou données d’une entreprise.

Spécialité

Sciences de l'information
Sciences de l'information

L’information est surabondante dans notre société, dans tous les domaines (administratif, culturel, social, économique, politique, scientifique). Ses supports sont variés: fichiers et données électroniquesimprimés, films, disques, CD-ROM, etc. Les sciences de l’information élaborent des principes et des méthodes de recherche, de traitement, d'archivage et de mise en forme de l'information, dans le but d’en faciliter l'accès et l'usage.

Sciences de l'information

Sciences de l'information

Études

Les sciences de l’information s’étudient dans une haute école spécialisée, à Genève ou à Coire.

Au niveau bachelor, les trois premiers semestres constituent un tronc commun. Les enseignements portent sur les techniques des sciences de l’information (recherche, gestion et représentation de l’information), l’informatique et les bases de données, le droit ainsi que la communication. Marketing ou gestion de projet font aussi partie de la formation. Dès le 4e semestre, les étudiants et étudiantes approfondissent leurs connaissances dans un des domaines de spécialisation suivants: bibliothéconomie, archivistique, gestion de l’information, technologies de l’information et du web. La réalisation de projets, un stage et un travail de bachelor complètent le cursus. Il est également possible de suivre les études à temps partiel. La Haute école de gestion de Genève propose par ailleurs un cursus bilingue (français-allemand).

Au niveau master, les études sont axées sur la gestion stratégique de l’information et des données, le management ainsi que les méthodes de la recherche scientifique.

M. H., étudiant en sciences de l'information, Haute école de technique et d’économie de Coire

«Comme le contenu des études est très diversifié, il faut pouvoir aussi se passionner pour des domaines comme les médias, l’informatique et l’économie.»

Exigences

Le domaine des sciences de l’information demande une large culture générale, de la curiosité intellectuelle ainsi qu’un intérêt pour les technologies de l’information et leur évolution. Rigueur, esprit méthodique et bonne mémoire sont aussi de mise. Il est également indispensable de disposer d’une bonne capacité d’analyse et d’esprit de synthèse.

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Filières d'études

Hautes écoles spécialisées

Fachhochschule Ostschweiz (FHO)

Hochschule für Technik und Wirtschaft Chur

Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO)

HES-SO Genève > Haute école de gestion HEG-GE

Champs d'activité

Les diplômés en sciences de l’information travaillent dans des centres de documentation, des bibliothèques et des archives. Ils peuvent également être engagés dans les services d’information et de documentation de banques, d’assurances, d’entreprises de médias, d’administration, d’ONG, etc.

Aux fonctions traditionnelles de bibliothécaire, documentaliste ou archiviste se sont ajoutés des postes liés à l’organisation du savoir au sein des organisations (spécialiste en gestion électronique des documents, gestionnaire des connaissances, etc.) ou à la gestion numérique et stratégique de l’information (chargé-e de veille, spécialiste en intelligence économique, etc.).

Formation continue



orientation.ch