?global_aria_skip_link_title?

Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Tourisme

Les études en tourisme traitent de la création et de la commercialisation de produits touristiques dans un contexte mouvant.

Spécialité

Tourisme
Tourisme, © Can Stock Photo Inc./sumners

Le tourisme est un secteur très diversifié. Il englobe autant les voyages, les transports et l'hébergement que la gastronomie, l'événementiel et les loisirs. Les prestataires impliqués sont donc nombreux. Dans le tourisme incoming (c'est-à-dire interne), on trouve les entreprises de transport, les organisateurs de congrès et de foires, les prestataires de loisirs, d’activités culturelles et de bien-être, les offices du tourisme et les établissements du domaine de l’hôtellerie et de la gastronomie. Parmi les acteurs du tourisme outgoing, il y a les tour-opérateurs, les agences de voyages, les compagnies aériennes ou les chaînes d'hôtels.

Tourisme

Tourisme, © Can Stock Photo Inc./sumners

Le secteur touristique évolue constamment, sous l'influence de facteurs tels que la pression sur les prix, les changements climatiques et démographiques, la numérisation, la mondialisation ou des événements imprévus comme une attaque terroriste ou une pandémie. Parallèlement, les activités touristiques ayant un fort impact sur les sociétés, l'économie et l'environnement, les questions sur les limites au développement du tourisme sont inévitables. Étudier le tourisme ne se résume donc pas à apprendre à gérer des produits et services existants. Il faut aussi concevoir des offres innovantes qui prennent en compte les demandes nouvelles de la clientèle ainsi que les limites et contraintes imposées par un contexte complexe.

Études

Dans les hautes écoles spécialisées (HES), la formation introduit les principes de la gestion d’entreprise: finances, comptabilité, marketing, droit, etc. Elle est complétée par des cours sur différents thèmes comme la mobilité ou le management de destinations. Différentes orientations sont proposées, par exemple en tourisme durable, en e-tourisme ou en sport. Une place importante est également accordée aux langues étrangères et à la communication. Les contacts entre les HES et la branche du tourisme garantissent un lien étroit avec la pratique à travers des études de cas ou des visites d'entreprises. Des stages font aussi parfois partie des études.

Dans les hautes écoles universitaires, l’enseignement dispense des connaissances spécialisées et des compétences permettant de mener des analyses théoriques et multidisciplinaires. Le programme comprend également des méthodes de recherche quantitatives et qualitatives ainsi que des études sur le terrain. À l’Université de Lausanne, le master met l’accent sur les sciences humaines et sociales, tandis qu'à l’Université de la Suisse italienne, il porte sur la communication, l’économie et le management, ainsi que sur les relations internationales. En plus de ces deux institutions, les universités de Berne et de Saint-Gall offrent également la possibilité de faire un doctorat sur le thème du tourisme.

L.S., 5e semestre du bachelor en tourisme à la Haute école spécialisée des Grisons

«Dans les études en tourisme, les voyages ne sont qu'une pièce du puzzle.»

Exigences

Dans le domaine du tourisme, les compétences en organisation et en communication sont essentielles. Flexibilité, implication personnelle et esprit d'innovation font également partie des exigences, tout comme le sens du service. Des compétences linguistiques et interculturelles ainsi que le sens des affaires sont aussi très importants. Il faut également apprécier les séjours à l'étranger, même si les voyages en soi jouent un rôle secondaire.

En plus du français et/ou de l'allemand, les études en tourisme supposent des connaissances en anglais et/ou en italien de niveau B2, voire C1, ainsi que des connaissances de base en mathématiques et en comptabilité. Certaines hautes écoles proposent des tests pour évaluer ses connaissances ainsi que des lectures préparatoires, des exercices en ligne et des cours de soutien, avant ou pendant les études.

Les candidats et candidates au bachelor titulaires d'une maturité professionnelle, spécialisée ou gymnasiale qui ne disposent pas d'une expérience professionnelle adéquate doivent effectuer une année de pratique dans le domaine de la filière avant d'entrer en bachelor.

Haute école spécialisée ou haute école universitaire

Seules les hautes écoles spécialisées (HES) proposent un bachelor en tourisme, un diplôme qui permet de s’insérer sur le marché du travail. Les HES offrent toutefois aussi des masters dans ce domaine. Dans les hautes écoles universitaires, le tourisme ne s’étudie qu’au niveau du master ou du doctorat. Le passage d’un type de haute école à l’autre est en principe possible, mais les conditions d’admission dépendent de la formation préalable et du niveau de la formation visée.

Les écoles supérieures (ES) proposent des formations orientées vers la pratique comme alternative aux études dans les hautes écoles. Les titulaires d'un diplôme ES ont la possibilité d’effectuer des études de bachelor raccourcies dans une HES.

Thèmes de recherche

La recherche en tourisme peut porter sur des questions environnementales, des scénarios d’avenir ou encore des études de cas très concrètes. Exemples de thèmes traités dans les hautes écoles:

  • e-tourisme;
  • masterplan per lo sviluppo turistico di Faido;
  • pratiques touristiques de la nature;
  • measuring overtourism.

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Filières d'études

Hautes écoles spécialisées

Fachhochschule Graubünden (FHGR)

Fachhochschule Südschweiz (SUPSI)

Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO)

HES-SO Valais-Wallis > Haute école de gestion HEG


Hautes écoles universitaires

Université de Lausanne (UNIL)

Università della Svizzera italiana (USI)

Champs d'activité

Les professionnels du tourisme travaillent dans les entreprises de services ou dans les services publics, dans le domaine de la publicité, de la science et de la recherche. Ils occupent des postes en lien avec la gestion commerciale et économique des loisirs et du tourisme.

  • Tourisme: débouchés
    Informations sur les perspectives professionnelles, les différentes carrières, le marché du travail et les différentes activités professionnelles


orientation.ch