Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Sciences criminelles

Les sciences criminelles portent sur la lutte contre la criminalité et l’élucidation d'actes criminels. Elles abordent le crime en associant les approches du droit, des sciences naturelles et humaines, de la médecine et de la technique.

Spécialité

Sciences criminelles
Sciences criminelles ©  Kapo ZH

Les sciences criminelles portent sur le crime et ses dérives, ainsi que sur les moyens de lutter contre la criminalité et de la prévenir. Elles englobent la science forensique et la criminologie, deux branches qui s’appuient l’une sur l’autre.

Sciences criminelles

Sciences criminelles ©  Kapo ZH

  • La science forensique applique des méthodes scientifiques et techniques telles que la chimie, les neurosciences ou l'imagerie et aide la justice à identifier les auteurs d’un crime ou d’un délit et ses circonstances. Elle comprend le travail d'investigation sur les lieux et l'analyse des traces en laboratoire (criminalistique).
  • La criminologie aborde le phénomène criminel avec des outils des sciences humaines (sociologie, psychologie ou droit). Les criminologues étudient les facteurs favorisant la délinquance ou permettant de la prévenir. Ils peuvent ainsi proposer des mesures légales et sociales adaptées.

Études

Science forensique

L’Université de Lausanne (UNIL) est la seule haute école en Suisse à proposer un cursus en science forensique.

Le bachelor en science forensique est une formation interdisciplinaire. Au début des études, l’accent est mis sur les sciences naturelles, les mathématiques, l’informatique, la physique et surtout la chimie. Le cursus comprend également des cours d'introduction à la science forensique, au droit et à la criminologie. Par la suite, le programme devient plus spécialisé, avec des matières telles que l’investigation sur les lieux, l’identification de personnes, la photographie forensique ou le traitement des images. Des cours d'introduction au droit pénal , à la médecine légale et à la criminologie complètent la formation. Le travail en laboratoire occupe une grande place.

Le bachelor en science forensique donne accès à plusieurs masters de la filière. Ceux-ci sont accessibles dans certains cas aux personnes venant d’autres filières comme la chimie, la sociologie ou le droit.

Criminologie

En bachelor, cette branche est proposée en tant que mineure à l’Université de Berne. Elle peut être choisie comme branche principale ou en option au niveau master  dans les universités de Berne, Lausanne et Neuchâtel.

S.T., 4e semestre de master en science forensique, Université de Lausanne

«Mes études me permettront bientôt de faire un stage auprès du département d’analyse criminelle de la Police cantonale. Je me réjouis de me plonger dans la pratique!»

Exigences

Il est nécessaire de s’intéresser aux sciences naturelles et à la technique et de faire preuve de rigueur. D’excellentes capacités d’analyse et un très bon sens de l’observation sont essentiels. Il faut être intègre, faire preuve de résistance et savoir travailler en équipe. De bonnes connaissances d’anglais sont requises pour aborder la littérature spécialisée.

Thèmes de recherche

Voici quelques exemples de recherches menées en sciences criminelles:

  • Enquête sur la situation de la sécurité informatique dans les entreprises
  • Intégration des méthodes computationnelles en renseignement criminel
  • Identification de certains facteurs influençant le transfert de sol sur les chaussures
  • Analyse mondiale des crimes par les traces de leur couverture médiatique en ligne: le cas des vols de bijouteries

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Champs d'activité

Après obtention de leur diplôme, les spécialistes en sciences criminelles travaillent le plus souvent pour les services scientifiques ou médico-légaux de la police. Ils trouvent également des postes auprès de l'administration publique (par exemple au sein du système pénitentiaire), des autorités d'instruction, ou parfois aussi au sein de compagnies d'assurance ou de banques, où ils luttent contre les délits financiers ou exécutent des missions de conseil et de prévention.

Formation continue

Les spécialistes des sciences criminelles peuvent continuer de se former dans des domaines spécifiques. Exemples de formation continue:



orientation.ch