Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Chiropratique

La chiropratique traite des dysfonctionnements de l’appareil locomoteur, en particulier de la colonne vertébrale, et des troubles qui en découlent.

Spécialité

Chiropratique
Chiropratique

La chiropratique est centrée sur la prophylaxie, le diagnostic et le traitement des troubles fonctionnels de l'appareil locomoteur, de la colonne vertébrale, ainsi que des membres inférieurs et supérieurs. Ces troubles peuvent engendrer des douleurs, une réduction de la mobilité ou des contractures. Les chiropraticiens cherchent à soulager ou à faire disparaître complètement ces affections, notamment par manipulation. Souvent, la chiropratique est une alternative à des traitements médicamenteux ou à une intervention chirurgicale.

Chiropratique

Chiropratique

Etudes

Seule l’Université de Zurich propose une formation en chiropratique (en allemand). Les quatre premières années du cursus (bachelor et première année du master) sont identiques au cursus en médecine humaine. Le programme comporte des cours en sciences naturelles appliquées à la médecine ainsi qu'en biologie cellulaire et moléculaire, des examens cliniques, des travaux pratiques, des autopsies, etc. Les étudiants en chiropratique fréquentent en plus le module «médecine chiropratique». Celui-ci porte entre autres sur l’habileté manuelle (manipulation des patients), la biomécanique de l’appareil locomoteur et la radiologie. Durant les deux dernières années, les cursus diffèrent et les études en chiropratique se centrent sur le diagnostic et la thérapie chiropratiques ainsi que sur la formation clinique.

La dernière année du cursus est aussi consacrée à la préparation à l’examen fédéral de chiropratique. Sa réussite est un prérequis à l’exercice de la profession en qualité d’employé-e sous la supervision d’un chiropraticien ou d’une chiropraticienne spécialiste.

L.G., 12e semestre de médecine chiropratique à l’Université de Zurich

«La chiropratique ne sauve certes pas des vies, mais elle peut énormément améliorer la qualité de vie.»

Exigences

Les personnes intéressées par la chiropratique ne doivent pas craindre le contact avec des personnes de tous âges et de toutes conditions. Ceci doit être compris au propre comme au figuré, étant donné que le traitement implique beaucoup de contact physique avec les patients. En outre, il faut posséder un sens tactile développé, une grande empathie et de bonnes capacités de communication. Sont également indispensables l’autonomie, la maîtrise de soi, le sens de l’organisation, la patience, une bonne santé et surtout la volonté d’aider autrui. La maîtrise de l’allemand est nécessaire, les études se déroulant dans cette langue.

Restrictions d'accès

Le nombre de places disponibles dans la filière chiropratique est limité à une vingtaine par année. En raison du nombre élevé de candidats, ceux-ci doivent passer un test d’aptitudes. Pour plus d’informations, voir la page Restrictions d'accès.

Thèmes de recherche

De nouveaux thèmes de recherche apparaissent grâce aux liens entre la faculté de médecine de l’Université de Zurich et la clinique universitaire de Balgrist (ZH), spécialisée dans les troubles et les douleurs de l’appareil locomoteur et de la moelle épinière. Les maux de dos aigus et chroniques sont au centre des préoccupations. Le rapprochement de ces deux institutions permet également d’aborder les problématiques de la rhumatologie, de la neurologie ou des sciences du mouvement de manière interdisciplinaire.
L’influence du traitement chiropratique sur les organes internes est un autre champ de recherche, encore assez neuf et peu développé.

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Filières d'études

Champs d'activité

Les diplômés et diplômées en chiropratique commencent leur carrière en tant qu'assistant ou assistante dans des hôpitaux et des cliniques ainsi que dans des cabinets privés. Après avoir réussi l’examen fédéral en chiropratique spécialisée (voir ci-dessous "Formation continue"), ils peuvent exercer leur profession dans leur propre cabinet ou dans des cabinets de groupe. Il leur est aussi possible de continuer à travailler dans des hôpitaux ou d’autres institutions (par exemple des cliniques de réhabilitation), mais peu le font. Certains chiropraticiens choisissent de se spécialiser dans un domaine particulier comme le traitement des sportifs, des enfants ou des animaux. Suivre une carrière académique est aussi possible, moyennant l’obtention d’un doctorat.

Formation continue

Chiropraticien ou chiropraticienne spécialiste

Afin de pouvoir exercer à titre indépendant, les chiropraticiens doivent suivre une formation continue de deux à trois ans après l’examen fédéral de chiropratique. Pendant cette période, ils travaillent comme assistants dans un cabinet reconnu par l’Académie suisse de chiropratique et suivent les cours de formation continue à Berne. En outre, ils doivent effectuer un sous-assistanat médical en rhumatologie et orthopédie d’au moins quatre mois. Ils peuvent ensuite se présenter à l’examen fédéral de chiropratique spécialisée. Les chiropraticiennes et chiropraticiens ont aussi l’obligation de suivre 80h de cours annuels de formation continue.
L’Académie suisse de chiropratique gère la coordination de la formation continue: swiss-chiropractic-academy.ch.

Autres formations continues

Après l’examen fédéral de chiropratique spécialisée, il est possible d’obtenir un doctorat en médecine chiropratique, sésame pour une carrière académique. D'autres possibilités de formation continue existent dans des domaines voisins ayant trait à la santé.
Exemples de formation continue:



orientation.ch