?global_aria_skip_link_title?

Mathématiques

Les mathématiques étudient des objets abstraits tels que les nombres et les figures, et les relations qui existent entre eux. Théories et méthodes sont développées pour elles-mêmes ou comme outils pour d'autres disciplines.

Cette page présente les mathématiques. Page apparentée: Sciences computationnelles.

Spécialité

Homme écrivant des formules mathématiques sur un tableau noir
Mathématiques © keystone

Les mathématiques ont pour objet l'étude des nombres, des figures et des grandeurs; elles étudient leurs propriétés et les relations qui s'établissent entre eux. Elles consistent en un réseau de théories, d'énoncés, de théorèmes et de méthodes qui sont logiquement reliés entre eux. Le défi des mathématiciens et mathématiciennes consiste à analyser cet enchevêtrement et à découvrir de nouvelles relations qui sont importantes pour le développement des mathématiques ou de leurs applications dans les sciences et la technique.

Homme écrivant des formules mathématiques sur un tableau noir

Mathématiques © keystone

Schématiquement, la discipline se subdivise en mathématiques fondamentales et mathématiques appliquées. Les mathématiques fondamentales abordent les structures abstraites et leurs relations, en vue de déduire de quelques hypothèses le plus grand nombre possible de propositions. En font partie l’algèbre, l’analyse, la géométrie, la topologie et la théorie des nombres. De leur côté, les mathématiques appliquées ont pour but de développer et de fournir des outils de résolution de problèmes à d’autres domaines spécialisés comme la physique, la médecine ou les sciences économiques. La biostatistique et les sciences actuarielles sont des exemples d'application des mathématiques.

Les mathématiques fondamentales et les mathématiques appliquées sont des domaines étroitement liés et il n’existe pas de consensus sur la répartition des champs d’étude entre l'un et l'autre.

Études

Les mathématiques ne sont enseignées que dans les hautes écoles universitaires.

Le bachelor vise l’acquisition de connaissances fondamentales en algèbre, algèbre linéaire, analyse, géométrie et topologie, calcul numérique, statistiques et probabilités. Selon la haute école, les matières et modules obligatoires sont plus ou moins étendus et nombreux.

Le master permet d’approfondir des domaines tels que la théorie des nombres, la logique, la géométrie hyperbolique, la théorie des codes, la cryptographie ou l’analyse combinatoire. Par ailleurs, il est possible de suivre des cursus de master spécialisés dans des applications particulières des mathématiques, telles que les statistiques, la biostatistique ou les sciences actuarielles.

R.D., 6e semestre de bachelor en mathématiques à l’Université de Bâle

«À l’université, j’apprends à démontrer des affirmations mathématiques et à penser de manière logique.»

Exigences

Pour étudier les mathématiques, il faut aimer réfléchir de manière abstraite et logique et vouloir comprendre des phénomènes complexes. Imagination, intuition, créativité, curiosité et un certain goût pour le jeu sont aussi des qualités essentielles, tout comme le courage de penser de manière non conventionnelle. La persévérance dans la recherche de solutions, une grande tolérance à la frustration ainsi qu'une bonne connaissance de l'anglais facilitent les études.

Doctorat

En général, les personnes qui visent une carrière dans la recherche font un doctorat, souvent suivi d’un post-doctorat à l’étranger.

Thèmes de recherche

Il existe un large éventail de sujets de recherche, dont voici quelques exemples:

  • The embedding capacity of 4-dimensional symplectic ellipsoids
  • Arithmetic and metric aspects of open de Rham spaces
  • Simulation von Wellenphänomenen auf Hochleistungsrechnern
  • Statistics of extremes, matrix distributions and applications in non-life insurance modeling

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Filières d'études


Filières d'études interdisciplinaires

Champs d'activité

Les mathématiciennes et mathématiciens trouvent des débouchés dans de nombreux secteurs: hautes écoles (enseignement et recherche), enseignement au degré secondaire I et II, banques et assurances, recherche et développement dans l'industrie et le commerce, informatique, ou encore service public.

Formation continue

Les hautes écoles proposent différentes possibilités de formation continue. En voici quelques exemples:



orientation.ch