Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Travaux de maintenance: En raison des travaux de maintenance sur les serveurs d’orientation.ch, il faut s'attendre à des interruptions le mercredi 14 novembre entre 18h00 et 21h00.

Communication visuelle

La communication visuelle consiste à traduire des messages sous forme visuelle. Elle est par exemple utilisée pour illustrer des théories scientifiques ou pour favoriser la commercialisation d’un produit.

Spécialité

Communication visuelle
Communication visuelle © ECAL/Emile Barret

La communication visuelle englobe plusieurs sous-domaines et filières d’études, qui diffèrent au niveau des contenus et des spécialisations.
Les graphistes cherchent à traduire des contenus sous forme d’images ou à commercialiser des produits. Les typographes s'occupent de la composition et de la mise en page de documents. Les spécialistes de l’illustration scientifique vulgarisent des contenus scientifiques en images compréhensibles et accrocheuses. Les dessinateurs du domaine de la fiction créent quant à eux des mondes en images, que cela soit en tant qu’artiste, dessinateur-trice, auteur-trice de bandes dessinées et de livres d’images. D’autres professionnels travaillent dans le domaine Cast/Médias audiovisuels. Il s’agit de diffusion numérique et de création audiovisuelle. Le mot «Cast» est issu de termes comme podcast, webcast ou broadcast. Il s’agit de tous les contenus audiovisuels destinés aux médias online et mobile.

Communication visuelle

Communication visuelle © ECAL/Emile Barret

Etudes

Il est possible d’étudier la communication visuelle dans presque toutes les hautes écoles spécialisées (HES) de Suisse. Les formations HES à Berne, Genève et Lugano ont une orientation généraliste, tandis que les autres HES proposent des spécialisations, qui ne peuvent pour certaines être suivies que dans une école, comme Cast / Médias audiovisuels à Zurich, Illustration fiction et Digital Ideation à Lucerne ou la spécialisation en typographie à Bâle.

D. K., 6e semestre de communication visuelle à la Haute école des arts de Berne (HKB).

«Les études sont avant tout orientées sur la pratique.»

Concours d’entrée

Les personnes qui souhaitent entreprendre des études en communication visuelle doivent se soumettre à une procédure d’admission exigeante visant à déterminer si elles sont aptes à ces études et suffisamment motivées. Les principaux éléments de ce concours d’entrée sont des travaux remis au préalable (dossier de travail, portfolio), un travail à effectuer à la maison ainsi qu’un entretien et un examen d’admission. En fonction de l’école, de l’institut et de la branche d’études, ces éléments sont combinés différemment.

L’admission au concours d’entrée nécessite en général une maturité gymnasiale, spécialisée ou professionnelle. En outre, les candidats doivent suivre une année propédeutique (cours préalable) ou attester une expérience professionnelle d’au moins une année ayant permis d’acquérir des connaissances pratiques et théoriques dans une profession apparentée au domaine d’études. Les personnes ayant suivi une formation professionnelle initiale avec maturité professionnelle dans le domaine d’études n’ont pas besoin de fournir cette preuve.

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Champs d'activité

Les designers graphiques travaillent avant tout dans des sociétés de graphisme, des agences publicitaires, les départements de design d’entreprises privées. Ils peuvent aussi travailler pour des institutions culturelles et politiques ou avoir leur propre atelier. Le travail à temps partiel et en freelance sont répandus dans cette profession.

Les illustrateurs scientifiques participent à des projets de recherche, par exemple dans les domaines de la zoologie, de la botanique, de l’archéologie et de la médecine ou dans des branches comme la climatologie et l’évolution du paysage. Ils peuvent aussi collaborer à des publications pédagogiques ou de vulgarisation scientifique. Ils sont parfois employés par les hôpitaux, l’industrie, la publicité et les médias. En parallèle, ils travaillent à leur compte, par exemple pour des ouvrages de vulgarisation ou des publications didactiques.

Les illustrateurs (fiction) travaillent soit à leur compte en tant qu’artistes, dessinateurs, auteurs de bandes dessinées et de livres d’images, soit comme concepteurs pour la presse, les supports de cours, les sites Internet, la publicité, le théâtre, les films, les maisons d’édition, les musées, les agences, etc.

Les diplômés en «Cast / Médias audiovisuels» travaillent dans les départements médias en ligne et nouveaux médias des maisons de presse, auprès de chaînes de radio et de TV ainsi que dans des startups spécialisées dans les nouveaux médias. Ils conçoivent des podcasts audio et vidéo, des programmes TV sur téléphone portable, des radios sur internet, des plateformes multimédia, etc. Certains d’entre eux travaillent également comme indépendants.

Formation continue

Après le bachelor, seule une minorité des étudiants poursuivent avec un master. Un master consécutif peut donc être considéré plutôt comme une formation continue intensive qui approfondit les qualifications techniques. Bien souvent le stage, comme étape d’insertion sur le marché du travail, est considéré comme un prolongement de la formation. Exemples de formation continue:



orientation.ch